Équipe

De nombreux projets à AXA france prétendent améliorer la productivité en simplifiant l’entreprise, mais où sont les moyens ?

Un projet de changement d’organisation de  plus a été présenté lors du Comité Social et Economique des Fonctions Centrales de juin 2022. Il concerne la Direction de la Qualité de la DSI avec l’objectif annoncé d’améliorer la qualité des systèmes IT, notamment par la réduction du nombre d’incidents majeurs et les impacts en découlant. L’UDPA se réjouit de voir la prévention enfin mise en avant, plutôt que la réparation en mode «pompier»! Petit bémol la mise en œuvre de ce projet à effectif constant paraît irréaliste !

La Direction affirme que la refonte des activités au sein de cette dernière va entraîner un gain de productivité et que cela, combiné aux actions du programme AXION (lesquelles semblent encore à définir), suffira …

L’UDPA est dubitative. Les anciennes activités des salariés mobilisés sur la prévention vont devoir être reportées sur les autres équipes. C’est le principe des vases communicants !

Bilan PPE et CRV versés en 2022 sur 2021 à AXA France. Amélioration des taux d’atteinte.

On constate toujours un écart des moyennes des taux d’atteinte en fonction des classes : plus la classe augmente, meilleurs sont les taux d’atteinte moyens …

Cet écart pour la première fois depuis des années tend à se réduire.

Taux d’atteinte moyen 2022 2021
classe 5 99,30% 94,40%
classe 6 100,70% 96,30%
classe 7 102,20% 99,90%
total 96,80% 95,90%

 

 

Rappel des montants cibles du Complément de Rémunération  Variable :

  • Classe 5 : 3 144 € (3 110 € en 2020)
  • Classe 6 : 4 843 € (4 790 € en 2020)
  • Classe 7 : 7 977 € (7 890 € en 2020)

Rappel des montants cibles de la PPE part  Individuelle concernant les classes 4 :

246 € (243 € en 2020)

2022 2021
Taux atteinte moyen Taux atteinte moyen
classe 4 98,50% 93,1

 

Les écarts Hommes/Femmes sont à nouveau à la hausse au niveau des mesures individuelles à AXA france. L’UDPA alerte.

L’UDPA pointe ces écarts inquiétants dans les différentes instances, que ce soit le Comité Social et Economique Central ou les Comités d’Etablissements.

Aucune réponse n’a été donnée par la Direction contre l’évidence. La Direction nous assure être très attentive, pourtant les chiffres sont là.

L’UDPA a calculé le taux l’écart des augmentations en Euros entre les Hommes et les Femmes par classe. On constate au global une bascule depuis 2020 :

Augmentations Individuelles : écart par classe en faveur des hommes

 

 

Primes : écart par classe en faveur des hommes

axa france

 

Un exemple concret

 sur les classes 5 (mais on constate la même chose sur les autres classes) :

  • en 2022, on calcule un écart dans les AI en faveur des hommes de 17,5% : les hommes ont en moyenne touché 1 745€ d’AI (4,2 % du salaire en moyenne) et les femmes 1 437€ d’AI(3,5% du salaire).
  • Et pourtant, le salaire annuel théorique moyen des hommes classe 5 était au 31 décembre 2021 de 43 274 € contre 41 493 € pour les femmes … (salaires CDI bilan social 2021)

 

L’UDPA milite pour la stricte égalité

L’explication n’est pas à trouver du côté de l’ancienneté, au contraire, car l’ancienneté moyenne des femmes est plus élevée que celle des hommes.

Dans le bilan social 2021, l’ancienneté moyenne des femmes non-cadres est de 15,1 ans contre 11,5 ans pour les hommes. Pour les cadres, l’ancienneté moyenne des femmes est de 17,9 ans contre 14,9 ans pour les hommes.

Cela n’est pas non plus lié aux temps partiels, puisque les calculs se font sur un salaire de référence temps plein.

Cela n’est pas non plus lié aux salaires de certaines fonctions informatiques plutôt masculines, puisque ces écarts se retrouvent dans les différents périmètres sociaux.

Discrimination des séniors

L’UDPA constate l’augmentation d’une discrimination des plus de 50 ans qui seraient écartés des augmentations. Ce phénomène déjà dénoncé s’aggrave.

L’UDPA demande l’intégration de la notion d’ancienneté dans le poste dans les statistiques salariales.

 

 

 

 

 

Mesures Individuelles et générales 2022, une revoyure s’impose pour AXA france !

Les augmentations :

répartition AI/AG et progression largement insuffisantes

 

 

Et Votre pouvoir d’achat ?

En juillet 2022, les prix à la consommation augmentent de 6,8 % sur un an !

Les mesures gouvernementales pour freiner la perte de pouvoir d’achat  (rachat de RTT ou libération de la participation à la fin de l’année), reviennent à faire supporter aux salariés eux-mêmes, les effets de l’inflation.

Pour l’UDPA, il est important qu’AXA prenne conscience que la reconnaissance de ses salariés passe par une augmentation salariale à hauteur de l’inflation des prix et une équité pour tous et toutes et, cela quel que soit leur âge.

Suite à la revendication de l’UDPA au Comité Central, le Groupe Axa ouvrira une nouvelle négociation sur les salaires fin septembre.

La direction a également à sa disposition la « prime Macron » et le versement de la Prime de Partage de la Valeur (PPV), que l’UDPA revendique également en plus des augmentations salariales.

L’UDPA attend de la Direction qu’elle concrétise de manière sonnante et trébuchante ses  messages dithyrambiques émis depuis si longtemps déjà.

 

Fernando Jorge

Elu du CSE AEP

ACTU AEP : Des jours de rentrée scolaire pour les AEP

La direction accède à notre revendication légitime du nombre de jours identiques à ceux des personnels administratifs :

Jusqu’au cours préparatoire 1 jour
Du CE1 au CM2 ½ journée
6ème 1 jour
Pour la rentrée d’un enfant handicapé jusqu’à ses 21 ans 1 jour

 

L’autorisation d’absence de ces journées sera à positionner sur pléiades *.

* Le motif pléiades pour les inspecteurs ne sera créé que fin août.

Pour parler d’une réelle égalité, il faudrait indemniser ces journées d’absence sur nos variables mais pour l’UDPA c’est une première avancée et évitera des sujets de tension 

Le plancher AXA s’impose !

En fonction de  votre classe, si vous constatez que vous n’êtes pas au dessus du plancher AXA, il sera nécessaire de réaliser une démarche auprès du département des Ressources Humaines.

A noter le cas particulier des classes 2, seule classe pour laquelle le plancher AXA est inférieur… L’UDPA est intervenue en Comite Economique et Social Central à ce sujet et la Direction a certifié qu’elle ferait un rectificatif.

N’hésitez pas à nous consulter  service.udpa@axa.fr ou par la rubrique nous contacter de notre site web

Actu AEP : Comment totaliser mes heures de formation ?

Pour additionner les formations hors DDA, allez dans « mon historique et attestations » et ouvrir chaque formation pour comptabiliser les heures. Attention l’onglet année ne fonctionne pas .

L’UDPA revendique un mode simplifié du site !

 

Le calcul d’indemnité des heures passées en formation : (heures DDA + autres formattions)  X 1/260e de l’assiette des éléments variables* hors stimulations.

L’UDPA revendique l’ajout de cette rubrique

Après un constat  d’erreur sur les sommes versées en juin 2022, la Direction nous informe que les variables 2019 ont été pris en compte à tort.

L’UDPA obtient la non-reprise du trop perçu ainsi que le rattrapage en paye de juillet pour ceux dont le montant est erroné à la baisse !

A l’avenir l’ADP prendra en compte les variables de l’année civile concernée par les formations réalisées. L’UDPA approuve cette décision.

NON,  les frais d’animation ne doivent pas être proratisés du temps d’absence de l’animateur.

Si vous constatez cette anomalie, prenez contact avec un élu UDPA.  

 

 

Le niveau des rémunérations minimales annuelles (RMA) de branche

La Direction de la FFA (France Assurance) propose les augmentations suivantes :

 

rémunérations minimales annuelles

 

L’UDPA demande une clause de revoyure. Les négociations avec la Branche doivent permettent cette année une revalorisation de la grille des salaires en relation avec l’évolution des prix et du Smic.

 

Actu AEP : Partenariat AEP et ASC (axa solutions collectives)

Le réseau AEP ne peut pas être considéré par Axa comme le 1er réseau de France, leurs conseillers acclamés pour leurs excellents résultats et ne pas mettre les moyens pour rester un réseau autonome et d’expertise. Les conseillers ne peuvent, ni ne veulent rester dans cette position d’apporteur d’affaires collectives toute leur carrière !

L’ambition prioritaire d’Axa est de développer le marché des professionnels, mais le retour sur investissement est aussi un point incontournable. Axa. En effet, le déploiement d’« Easy Adaptalia » et le chaînage informatique du commissionnement coûterai 340 K€ au regard des 200 K€ pour les 170 contrats collectives réalisés en 2020. L’UDPA conteste ce « business case » car incomplet :  priver le réseau de la vente de produits collectifs est un manque à gagner certain sur les autres ventes de contrats individuels. Il ne sert à rien de proclamer qu’un conseiller AEP peut intervenir dans une Entreprise de 200 salariés (dixit Mr Guillaume BORIE) sans lui en donner les moyens !

Pour tenter de généraliser le développement des collectives, en juin 2021 Axa a lancé un pilote de partenariat AEP sur la région Nord-Est et les ASC. 18 conseillers se sont portés volontaires sur les 80 éligibles ! En octobre 2022 et après un bilan complet présenté au CSE AEP ce partenariat pourrait s’étendre aux autres régions.

  • Être apporteur d’affaires ASC : c’est bien mais insuffisant !
  • L’absence de récurrent : c’est anormal !
  • Ne pas développer l’expertise de nos classes S et P : c’est contradictoire avec leurs objectifs !
  • Ne pas respecter les demandes croissantes des clients : c’est dommageable pour le multi-équipement et la fidélité des clients, ainsi que pour la rétention de nos commerciaux !

Le réseau AEP serait alors composé de commerciaux habilités et référencés sur la « marguerite collectives » et d’autres en tant qu’apporteur d’affaires, mais aucun des deux n’auraient un accès direct à l’outil ! Est-ce une ambition ? NON

Ce partenariat AEP et ASC peut juste être une étape dans notre parcours professionnel et l’évolution de nos compétences. 

Voici « L’EXIGENCE EN TÊTE » de l’UDPA.

Vos représentants

  • photo de Xavier TIRACHE

    Xavier TIRACHE

  • photo de Sylvie PEDRONI

    Sylvie PEDRONI

  • photo de Serge BONTEMPS

    Serge BONTEMPS

  • photo de Flora SAUVEUR

    Flora SAUVEUR

  • photo de Denis DERRIEN

    Denis DERRIEN

  • photo de François TIXIER

    François TIXIER

  • photo de Thierry BASTIDE

    Thierry BASTIDE

  • photo de Ange-Yannick KOMBE

    Ange-Yannick KOMBE

  • photo de Hubert LAURIOZ

    Hubert LAURIOZ

  • photo de Frédéric DORTOMB

    Frédéric DORTOMB

  • photo de Catherine CHAUVIN

    Catherine CHAUVIN

  • photo de Sylvaine Hardy

    Sylvaine Hardy

  • photo de Patricia Dumas

    Patricia Dumas

  • photo de Jaime Martins

    Jaime Martins

  • photo de Christophe Pajadon

    Christophe Pajadon

  • photo de Bertrand Testu

    Bertrand Testu

  • photo de François Blanchecotte

    François Blanchecotte

  • photo de Eric Graziani

    Eric Graziani

  • photo de Dominique Gulluscio

    Dominique Gulluscio

  • photo de Fernando Jorge

    Fernando Jorge

  • photo de Nathalie Loustalot

    Nathalie Loustalot

  • photo de Claudine Magusto

    Claudine Magusto

  • photo de Pascal Soullard

    Pascal Soullard

  • photo de Thomas Cochet

    Thomas Cochet

  • photo de Christophe Rocher

    Christophe Rocher

  • photo de Giulia Schumacher

    Giulia Schumacher

  • photo de Christophe Sessiecq

    Christophe Sessiecq

  • photo de Xavier Boully

    Xavier Boully

  • photo de Jean-Pierre Vassard

    Jean-Pierre Vassard

  • photo de Moussa Toure

    Moussa Toure

  • photo de Gilles Bary

    Gilles Bary

  • photo de Hassan Akid

    Hassan Akid

  • photo de Michele Alleman

    Michele Alleman

  • photo de Yves Bretel

    Yves Bretel

  • photo de Pierre Clerc

    Pierre Clerc

  • photo de Katy Nativel

    Katy Nativel

  • photo de Anne-Charlotte Laumonier Blouet

    Anne-Charlotte Laumonier Blouet

  • photo de Jean-Marc Lefebvre

    Jean-Marc Lefebvre

  • photo de Corinne Marzolf

    Corinne Marzolf

  • photo de Jacques Quinol

    Jacques Quinol

  • photo de Fred Rety

    Fred Rety

  • photo de Françoise Sala

    Françoise Sala

  • photo de Michel Colin

    Michel Colin

  • photo de Dominique Le Gall

    Dominique Le Gall

  • photo de Jean-Marc Pagau

    Jean-Marc Pagau

  • photo de Yassine Khessouma

    Yassine Khessouma

  • photo de Marie-laure Marchand

    Marie-laure Marchand

  • photo de Nathalie Pacitti Diaz

    Nathalie Pacitti Diaz

  • photo de Sophie Dumas

    Sophie Dumas

  • photo de UDPA AXA Banque

    UDPA AXA Banque