Équipe

L’écho des négos – salaires

L’UDPA a obtenu 2,5 % d’Augmentations Générales AG et Individuelles AI, et un effet rétroactif au 1er janvier 2022. 

La 3ème séance de négociation salaires RSG (toutes les entités  AXA en France) aura été décisive, et fort de nos arguments face à l’augmentation du coût de la vie et de notre obstination, la direction a accepté d’intégrer les exigences de l’UDPA en inscrivant :

  • Un taux de 2,5% de la masse salariale
  • Un effet rétroactif au 1er janvier 2022
  • Une Augmentation Générale pour les classes 6

Ces 3 mesures cumulées ont décidé l’UDPA à signer l’accord au niveau RSG.

Les conditions de cet accord serviront de base à la négociation de l’accord des augmentations de salaire 2022 chez AXA France. Cette négociation démarre fin janvier. Les élus de l’UDPA Axa France demanderont une enveloppe supplémentaire pour compenser les frais non indemnisés au titre du télétravail ainsi que la distinction de l’enveloppe dû aux promotions de celle des augmentations. 

axa france

Une nouvelle année commence et voilà déjà tous les poncifs habituels.

La direction remercie chaleureusement  les salariés pour « les résultats remarquables que nous avons réalisés ensemble l’année dernière ».

La direction évoque un avenir radieux où nous  « bâtirions ensemble une AXA France où il fait bon travailler et qui permettrait à chacun d’exprimer son plein potentiel ».

Mais qu’en est-il dans les faits ? Comment se traduisent ces remerciements dans le quotidien des services ?

2022 compenserat-elle les sous-effectifs  par des externalisations?

Les trois priorités de transformation d’AXA France sont toujours : « satisfaire toujours plus nos clients, réduire fortement notre complexité interne et accélérer notre modernisation technologique », sachant que ces 2 derniers points se traduisent à ce jour par  la réduction d’effectifs et la poursuite des externalisations.

Cela permis par la rationalisation (nommée pudiquement simplification) et par la digitalisation.

Quand AXA France pourra-t-elle enfin utiliser les gains liés à ces actions pour les réinvestir dans l’entreprise et l’humain, plutôt que de tenter à tout prix de réaliser des gains à court terme pour servir les actionnaires ?

Enfin, pour se mettre au diapason musical, nouveau code d’AXA France, l’UDPA vous propose son propre Quizz chansons : « Money Money » d’ABBA, « L’Augmentation » de Jacques Dutronc ou « She works hard for the money » de Donna Summer J … 🙂

sylvaine hardy

Sylvaine Hardy

Elue du CSE Fonctions Centrales

 

Entretiens d'appréciation

La campagne des entretiens d’évaluation des objectifs 2020 va commencer.

voici une synthèse des réflexions et conseils de l’UDPA pour vous aider à préparer et réaliser vos entretiens.

FP – le management de la performance 2022

 

 

Revendication de l'UDPA pour améliorer l'accord Télétravail chez AXA GO

Sur le télétravail, nous savons qu’il y a beaucoup d’attentes très légitimes de votre part, en termes de compensation financière des surcoûts occasionnés pour l’alimentation ou le chauffage par exemple (surcoûts aggravés par l’inflation), ou de flexibilité, d’accompagnement, ou encore d’équipement.

Le Groupe AXA de son côté a prévu de réaliser de très substantielles économies grâce à ce télétravail, en réduisant les locaux par exemple.

Il n’est plus décemment possible de ne pas en faire profiter les salariés !

Frédéric et François, qui négocient les accords pour l’UDPA, ont adressé hier à la direction d’AXA GO une liste très complète de demandes d’évolution de l’accord.

En cliquant sur la jolie sphère ci-dessous, vous trouverez  les différentes exigences adressées à la direction :

 

Merci à tous ceux qui ont contribué à constituer cette liste !

La prochaine réunion de négociation a lieu ce vendredi.

Nous reviendrons vers vous pour un point d’avancement des discussions.

Si vous avez des idées, des demandes, des craintes à faire remonter à la direction, il n’est pas trop tard !

N’hésitez pas à nous solliciter. Une seule adresse : udpa-axa-go@axa.com

L'UDPA vous souhaite une très bonne année 2022

Où en est le contrat social à AXA France ?

Apres 8 mois de  présidence , quel bilan ?

Bientôt la Trêve des confiseurs et il sera vital de souffler car l’année a été éprouvante tant par le contexte sanitaire que par celui de la pression permanente pour l’atteinte des objectifs.

Depuis que Patrick Cohen a pris les rênes d’AXA France, son mot d’ordre est « simplification  ».

De nombreuses visites sur les sites à la rencontre des salariés pour prendre le pouls, un talent musical sympathique, des podcasts rassurants dans lesquels se glissent pourtant des modifications structurantes (grilles évaluation, regroupement des sinistres, plateforme digitale ….. ) sans informations préalables aux Instances de Représentation du Personnel, alors que le dialogue social est mis en avant !

 

  • Un changement d’organigramme innocent avec la création de 4 PME sous un libellé d’entité business :
    • AXA IARD et Partenariats.
    • AXA Epargne Retraite et Prévoyance Individuelle.
    • AXA Santé et Collectives France.
    • ALHIS (AXA Life and Health International Solutions).

Et 6 directions satellites dont une stratégique sur le CLIENT.

  • Un programme AXION lancé dernièrement toujours via podcast pour accélérer la transformation via la simplification pour les clients, pour les salariés et les réseaux !
  • Du côté de la négociation salariale, une direction arrivant sans proposition mais avec des explications techniques et économiques à faire pleurer les salariés que nous sommes.
  • Le report à juin 2022 de l’accord sur la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC) alors que c’est le fondement de l’adaptation sur 3 ans des emplois, des effectifs et des compétences aux exigences issues des enjeux stratégiques. Cet accord précise aussi la pérennité ou non des sites.

Quels beaux signaux donnés aux salariés !   Alors pourquoi s’inquiéter d’un no man’s land actuel où rien ne se décide, dans un fond de  rumeur de bouleversements structurels animés par un « driving progress » du groupe attendu à échéance 2023 : chacun connaît l’agilité d’AXA France à se transformer alors que les effets de la réorganisation 2017 tardent encore à s’estomper !

La direction interpelée par l’UDPA sur le manque de vision et de transparence nous a rassuré : le discours de Patrick Cohen est pourtant clair et lisible …

 

L’UDPA exige de la direction un éclairage rapide sur sa stratégie.

Négociations salariales : L’UDPA ne peut pas envisager un taux a moins de 5 %

La négociation sur les salaires s’est ouverte le 6 décembre pour le groupe AXA en France. L’UDPA forte de ses rencontres avec les salariés depuis plusieurs mois a deux revendications fortes dans un contexte continu d’inflation :

  • Rattrapage des rémunérations pour celles et ceux qui n’ont eu aucune augmentation depuis 3 ans.
  • Retour des deux campagnes d’augmentation en janvier et juillet avec distinction d’octroi du budget Egalité Femme/Homme.

L’UDPA revendique un budget distinct des augmentations de celui des passages de classe.

Par ailleurs, comment fidéliser les talents du groupe lorsque la concurrence offre 30 % de plus ?

Les propos tenus par Thomas BUBERL au Comité de groupe Européen conforte la demande de l’UDPA d’une enveloppe de 5%.

A la question posée par le comité sur le contexte d’inflation et sur les alternatives envisagées par le Groupe pour diminuer les coûts, Thomas Buberl répond : « Je suis d’accord que nous sommes dans une situation particulière avec l’inflation qui arrive maintenant. Nous avons une bataille à mener pour garder les talents. Il faut pouvoir s’aligner sur les salaires d’embauche du marché pour rester attractifs. Il faut répercuter nos hausses de charge sur nos prix, pour que cela nous permette ensuite de payer des salaires plus hauts.  »

C’est le président lui-même qui l’évoque et nous approuvons ! alors quelle en est l’exécution ?

L’UDPA revendique le versement de la prime Macron pour tous les salariés et entre autres ceux du courtage dont les grilles salariales sont moins favorables, et pour le personnel commercial d’AXA France.

L’UDPA revendique aussi une attention sur les itinérants administratifs qui ne sont ni intégrés dans les mesures PA comme le télétravail ni dans les mesures PC au titre des concertations.

Bonnes Fêtes

L’UDPA est depuis longtemps très investie dans les sujets emploi / formation à l’intérieur du groupe AXA,

mais aussi dans les branches professionnelles et surtout à l’Opérateur de compétence ATLAS.

Que penser d’AXA France, Entreprise apprenante, monde idéal où, à partir d’un espace intranet, chacun serait capable, d’un seul clic, de savoir quelles sont les compétences à développer et quels moyens lui sont offerts pour garantir et conserver son employabilité.

Pourtant les questions à se poser sont nombreuses. Mon métier est-il pérenne ? Quelles compétences à maintenir pour le conserver ? Quel est mon niveau de compétence ? Comment s’orienter pour bouger, changer de métier ou évoluer ? Formation continue ? formation certifiante ? et bien d’autres …

Autre question importante : de quel temps dispose-t-on pour réaliser ces formations alors même que chaque salarié croule sous les objectifs formalisés et les impromptus réguliers qui, eux, ne peuvent attendre ? …

L’UDPA exige la sanctuarisation du temps de formation et la Direction admet enfin que la formation nécessite un abaque décompté dans le temps de travail.

Être autonome et responsable ne s’improvise pas dans un groupe comme AXA qui évolue en permanence : où sont les conseillers formation ou RH pouvant  accompagner les salariés ? Nulle part, semble-t-il …

Les conseillers de l’UDPA sont à votre disposition alors contactez nous pour une information ou un conseil.

axa france

Nathalie Pacitti-Diaz

Elue du CSE ASC

Représentante de l’UNSA à la commission emploi-formation de la FFA

Certificat d'isolement

Le certificat d isolement est prorogé jusqu’au 01/07/2022 – annonce faite au CSEC AXA France du 8 et 9 décembre, suite à la prolongation des dispositifs légaux liés à l’état d’urgence sanitaire .

Vos représentants

  • photo de Xavier TIRACHE

    Xavier TIRACHE

  • photo de Sylvie PEDRONI

    Sylvie PEDRONI

  • photo de Marie-Pascale Duvernois

    Marie-Pascale Duvernois

  • photo de Serge BONTEMPS

    Serge BONTEMPS

  • photo de Flora SAUVEUR

    Flora SAUVEUR

  • photo de Denis DERRIEN

    Denis DERRIEN

  • photo de Anne-Juliette TILLAY

    Anne-Juliette TILLAY

  • photo de François TIXIER

    François TIXIER

  • photo de Thierry BASTIDE

    Thierry BASTIDE

  • photo de Ange-Yannick KOMBE

    Ange-Yannick KOMBE

  • photo de Hubert LAURIOZ

    Hubert LAURIOZ

  • photo de Frédéric DORTOMB

    Frédéric DORTOMB

  • photo de Catherine CHAUVIN

    Catherine CHAUVIN

  • photo de Sylvaine Hardy

    Sylvaine Hardy

  • photo de Patricia Dumas

    Patricia Dumas

  • photo de Jaime Martins

    Jaime Martins

  • photo de Christophe Pajadon

    Christophe Pajadon

  • photo de Bertrand Testu

    Bertrand Testu

  • photo de François Blanchecotte

    François Blanchecotte

  • photo de Eric Graziani

    Eric Graziani

  • photo de Dominique Gulluscio

    Dominique Gulluscio

  • photo de Fernando Jorge

    Fernando Jorge

  • photo de Nathalie Loustalot

    Nathalie Loustalot

  • photo de Claudine Magusto

    Claudine Magusto

  • photo de Pascal Soullard

    Pascal Soullard

  • photo de Christophe Rocher

    Christophe Rocher

  • photo de Giulia Schumacher

    Giulia Schumacher

  • photo de Christophe Sessiecq

    Christophe Sessiecq

  • photo de Xavier Boully

    Xavier Boully

  • photo de Jean-Pierre Vassard

    Jean-Pierre Vassard

  • photo de Moussa Toure

    Moussa Toure

  • photo de Gilles Bary

    Gilles Bary

  • photo de Hassan Akid

    Hassan Akid

  • photo de Michele Alleman

    Michele Alleman

  • photo de Yves Bretel

    Yves Bretel

  • photo de Pierre Clerc

    Pierre Clerc

  • photo de Katy Nativel

    Katy Nativel

  • photo de Anne-Charlotte Laumonier Blouet

    Anne-Charlotte Laumonier Blouet

  • photo de Jean-Marc Lefebvre

    Jean-Marc Lefebvre

  • photo de Corinne Marzolf

    Corinne Marzolf

  • photo de Jacques Quinol

    Jacques Quinol

  • photo de Fred Rety

    Fred Rety

  • photo de Françoise Sala

    Françoise Sala

  • photo de Michel Colin

    Michel Colin

  • photo de Dominique Le Gall

    Dominique Le Gall

  • photo de Jean-Marc Pagau

    Jean-Marc Pagau

  • photo de Yassine Khessouma

    Yassine Khessouma

  • photo de Marie-laure Marchand

    Marie-laure Marchand

  • photo de Nathalie Pacitti Diaz

    Nathalie Pacitti Diaz

  • photo de Sophie Dumas

    Sophie Dumas

  • photo de UDPA AXA Banque

    UDPA AXA Banque